top of page

Roger Blaquière, couleurs inattendues

2O octobre 2023 - 7 janvier 2024

L’exposition au centre d’art FIAA, est l’occasion de (re)découvrir l’œuvre prolifique de Roger Blaquière dans un dialogue entre œuvres anciennes et nouveautés. Les différentes « thématiques » nous content chacune une histoire, mais aussi un développement  des matériaux, entre peintures sur papier Kraft, tentures textiles, panneaux de bois, sculptures et céramiques.

Œuvre polymorphe, pluridisciplinaire avec une plastique poétique, l’œuvre de Roger Blaquière joue avec la diversité et la grande maîtrise des techniques ( dessin, peinture, gravure, modelage, textile).
Avec un monde pluriel, il crée une cohérence stylistique inspirée des mythes fondateurs, des modèles référentiels communs à chacun, pour nous projeter dans une nouvelle réalité mystérieuse. Comme émerveillé, devant ces images qui semblent d’un temps oublié, une poétique sensorielle se met en place où nous retrouvons la figuration des contes de notre enfance, faite de la
byrinthes, de murailles, génie, stèles et ornements. Ces images nous racontent des histoires aussi familières qu’époustouflantes.

 

 

Pour cela, ce monde enchanté est fait de fragments d’architecture, d’idoles qui créent une archéologie fantastique ne cessant de s’accroître avec le temps.
Dans une Rome antique hors du temps et de l’espace, les paysages se déploient dans une mythologie personnelle constituée d’elfes et d’une faune chimérique. Ce monde a aussi un style, les villes sont constituées de losanges, les ornements géométriques s’entrelacent et nous placent sur une carte imaginaire entre l’extrême-orient et l’Italie. Un théâtre avec des manières singulières où les lumières lunaires et immobiles attendent qu’une vie émerge.

Les images narratives nous expliquent l’importance de l’écriture dans le travail de Roger Blaquière, le récit devient peinture; la peinture devient récit, faites de courbes et d’arabesques impossibles à déchiffrer telle des labyrinthes.

En évolution perpétuelle, les mondes fictifs évoluent, changent selon les époques et sont engagées dans un rebond perpétuel, permettant à Roger Blaquière d’échapper à un seul code. Les « suites » en sont la preuve, les thématiques, les mondes abandonnés reprennent vie, en remettant en jeu les questions mises à jour à un moment et qui reviennent réclamer leur dû.

Au centre de ce spectacle, les céramiques mises en scène, deviennent des installations puissantes d’organisation, qui créent le décor en trois dimensions d’un monde dépourvu d’échelle, de

perspectives se jouant de notre regard et de notre crédulité.

Ce monde est hors du temps mais aussi de notre espace physique, palpable, nous ne pouvons en définir sa taille, et ses limites. L’infini dépasse notre regard, comme des songes, un monde de rêve éveillé, une autre dimension, visible et traduite à nos yeux par la main de l’artiste. Inspiré par une fascination pour l’antiquité, les paysages du sud de l’Europe latin, qui lui viennent de son parcours ( séjour à la Villa Médicis ) imprègnent son travail dès ses débuts et n’ont jamais cessé de l’alimenter. Cette constante va lui permettre d’enrichir son « antiquité réinventée » avec des permanences de lieux, de paysages, d’éléments archéologiques, de civilisations méditerranéennes, où ses préférences graphiques vont trouver refuge.

Les « murailles Antiques » jouent de sa fascination pour la brique et les différentes qualités des mortiers, des lumières roses, grises ou or qui se modifient selon le point de vue. Les revêtements, les statuaires, les dallages de la Villa Médicis vont nourrir ses œuvres, qui se retrouvent parfois dominées par des architectures instables, à la perspective douteuse jouant avec les illusions d’optique et chromatiques.

​​

DSC_7862 - Page 12 copie 2.jpg
DSC_7903 - Page 5 copie 2.jpg

Hé que ça saute

Peinture Flashe sur papier arches, 74 cm x 54 cm,2023

Vous ne craignez rien

Peinture Flashe sur papier arches,74 cm x 55 cm,2020

Nocturne

Peinture Flashe sur papier arches,73 cm x 55 cm, 2021

Géographie

Peinture Flashe sur papier arches, 55 cm x 37 cm, 2023

L'exposition est à retrouver à partir du vendredi 20 Octobre 2023
jusqu'au 7 janvier 2024 du mardi au dimanche de 14h à 18h. 

Visite guidée les samedis matin à 10h30 (sur réservation ) 

Infos et réservation

Dossier pédagogique 

Dossier de presse 

Contact : claire.emond@fiaalemans.com - 07 48 72 01 51 

Crédits photos 

Gwen Droumaguet

bottom of page