Acerca de

YVON TAILLANDIER, LE PRÉCURSEUR

Du 3 décembre 2021 au 27 février 2022

56162.HR copie 2.jpg

Yvon Taillandier est né en 1926 à Paris. Il passe une partie de son enfance dans la région lyonnaise où il côtoie de grands intellectuels venus se réfugier en zone libre pendant la Seconde guerre mondiale. C'est ainsi que se forge le plasticien mais aussi l'écrivain. À l'âge de 19 ans, il retourne à Paris et fait partie des plus importantes sphères artistiques. Il écrit sur ses amis comme Joan Miró, Pierre Soulages ou encore Georges Braque et annonce les mouvements artistiques en devenir. Pendant près de 25 ans, il est critique d'art et représente plusieurs biennales d'art et le Salon de Mai dans le monde. À partir de 1970, il revient à sa pratique artistique dont la réflexion, l'esthétique et l'aspect philosophico-social font de lui le pionnier de la figuration libre. Il décède en 2018 à Avignon. La ville va prochainement se doter d'une fondation pour valoriser l'œuvre de l'artiste. 

-Projet voiture peinte- encre et gouache sur papier 50x65cm circa 1990 .jpg
-Sans titre- crayon et gouache sur papier 50x65cm circa 1990.jpg

Son goût pour les voyages va le ramener à sa pratique artistique. Lors de séjours au Népal ou encore en Inde, il observe les représentations des dieux aux multiples bras, aux visages expressifs et caricaturaux, ainsi que les compositions fouillées et construites. Ces mythologies divines ont préfiguré son utopie d'une société peuplée de personnages protéiformes, drôles et attachants, entourés des machines incarnant la modernité de son époque. Il appelle ce nouveau monde le Taillandier-Land. 

"Le Taillandier-Land ? C'est un empire dont je suis l'empereur, c'est un royaume dont je suis le roi. Si c'est une démocratie, c'est une démocratie dont je suis le président." 

Faáade atelier 8 ru de l'Agent Bailly Paris 9äme - Ambassade du Taillandier Land Ö Paris.j

Ambassade du Taillandier-Land, atelier d'Yvon Taillandier, rue de l'Agent Bailly Paris 9e

Yvon Taillandier est aujourd'hui considéré comme le précurseur de la figuration libre, un mouvement qui nait officiellement en 1981, 10 ans après le début des travaux de l'artiste. La figuration libre, incarnée par Hervé Di Rosa ou Robert Combas, prône les couleurs vives et la figuration en opposition aux mouvements contemporains de l'abstraction et du minimalisme. C'est une peinture "rigolote, libre et décontractée". Bien que très proches, Yvon Taillandier refuse d'être apparenté à ce mouvement et parle plutôt de la figuration libératrice. Non seulement l'artiste sort de son égocentrisme mais il cherche aussi à libérer le spectateur.

C'est à travers plusieurs aspects de sa peinture et de son dessin qu'Yvon Taillandier nous libère : en recréant le temps par la multiplication et par la métamorphose sur une même planche, les formes entrelacées voire labyrinthiques qui suggèrent l'infini pour l'œil, les couleurs joyeuses et simples, ou encore la diversité des supports permettant la création partout, sur tout et n'importe quand. 

Son œuvre très graphique, aux formes simples et à l'écriture truculente, montre par le prisme du merveilleux sa vision critique et pleine d'espoir sur la société moderne. "Nous [Yvon Taillandier et ses Taillandiers-Landais] vous aimons, et la vie que nous vous montrons mérite d'être vécue avec ingéniosité et allégresse."

1 personnages associÇs R 1974 164x198cm recto verso.jpg
2 personnages associÇs V 1974 164x198cm recto verso.jpg29 copie.jpg