LYDIE ARICKX ET NURCAN GIZ, AU-DELÀ DES LIMITES

Du 3 octobre au 28 novembre 2021

1 - 120x200cm 2 copie.JPG

Lydie Arickx et Nurcan Giz ont toutes les deux déjà participé à Puls'Art, la manifestation d'art contemporain au Mans menée depuis presque 30 ans par Lucien Ruimy, président du FIAA. Elles ont apprécié mutuellement leur travail et ont émis l'envie d'exposer ensemble. L'histoire d'une exposition au FIAA semblait évidente. Leur processus créatif et leur sensibilité se font écho. Elles se sont connues et reconnues ; ce qu'elles osent laisser surgir d'elles-mêmes, non sans appréhension mais avec détermination, les œuvres monumentales, le hors-champ lourd de sens, le sensible porté à son paroxysme... elles se trouvent "au-delà des limites". 

L'exposition a été créée sous le commissariat artistique de Lucien Ruimy, président du FIAA, et en partenariat avec la galerie GNG à Paris représentée par Gilles Naudin. Elle compte 77 pièces avec une majorité de peintures, des sculptures, des dessins sur missels, des charbons, etc. Elle se tiendra du 3 octobre au 28 novembre 2021 au Fonds International d'Art Actuel. 

Lydie Arickx (1954) est née à Villecresnes dans le Val-de-Marne et vit actuellement dans les Landes. Elle s'est formée à l'école supérieure des arts graphiques de Paris et pratique notamment la peinture et la sculpture. Sa carrière s'est lancée dans les années 80 et aujourd'hui plusieurs de ses œuvres font partie de grandes collections publiques internationales (Musée National d'Art Moderne de Paris, Centre Pompidou, Palais de Tokyo, ...).

 

Son travail est empreint des œuvres classiques avec lesquelles elle s'est formée l'œil, la peinture flamande ou les chefs-d'œuvre de la Renaissance italienne. Mais son expression se caractérise dans la poésie de son dessin, la générosité de ses médiums, l'énergie dans ses gestes, le recueillement face aux sujets qu'elle aborde, l'insolence de ses formats. Lydie Arickx désapprend, déconstruit, s'abandonne, un exercice qui lui permet d'accéder au merveilleux. " Il y a une chose dont je suis presque sûre c'est que quand la peinture arrive, je ne sens pas mon corps, comme s'il s'était évaporé. "

10-Magma-bronze copie.jpg
12 -120x100cm copie.jpeg

Nurcan Giz (1951) est née à Istanbul en Turquie. Elle y étudie la psychologie tout en commençant à développer sa pratique artistique. Elle s'installe ensuite à Genève en Suisse et suit les cours à l'école des arts décoratifs de la ville. Aujourd'hui, plusieurs de ses œuvres font partie de collections d'importance (Ministère de la Culture de Turquie, Ville de Paris, Association l'Art Contemporain, ...). 

C'est une exploratrice, une scientifique qui déterre, cherche, fouille et trouve ce qui semble être des bribes d'un plus grand ensemble. Dans l'esprit humain, tout a un contour, un début et une fin, un cadre. C'est pour cela qu'il est difficile de nous figurer l'infini ou l'éternel. Mais Nurcan Giz ne peut pas limiter les sentiments humains, les idées, les passions ou le passé à une toile, si grande soit elle. Il n'y a plus d'échelle ; les cadrages resserrées isolent et portent l'émotion à son maximum alors que les plans plus larges attirent notre attention et attisent notre curiosité.